Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Titanic/Essai sur la fin du monde

Dans l’imaginaire d’un des plus brillants intellectuels allemands de l’Après-guerre, la tragédie du Titanic n’est pas seulement une inspiration poétique construite sur un évènement mystérieux, catastrophique et fascinant, mais aussi une œuvre d’une très grande complexité.
Le 15 avril 1912, à 2 h 20, latitude 41°46 Nord, longitude 50°14 Ouest, le transatlantique, le plus grand du monde, heurte un Iceberg et coule à pic : 1 503 morts.
Le symbole du progrès technologique et de l’optimisme positiviste de la fin du XIXe siècle est réduit à néant par les forces violentes et incontrôlables de la nature.
Hans Magnus Enzensberger n’est pas opposé à une forme de progrès fondée sur le développement scientifique à partir du moment où elle sert les intérêts de la collectivité et n’est pas, comme cela est fréquemment le cas aujourd’hui, uniquement mercantile.
Déjà Adorno avait perçu la valeur symbolique du Titanic : le sens de l’événement qui détruit le mythe de la modernité basé sur la confiance dans la potentialité illimitée de l’esprit humain.
Le naufrage du Titanic représente dès lors le naufrage de la raison au moment où la prétention de l’homme le fait tomber dans la folie.
Il est la défaite de ce voyage vers l’inconnu que déjà Dante, en d’autres temps et dans un autre contexte idéologique, avait qualifié de folie.[e de’ remi facemmo ali al folle volo].
Hans Magnus Enzensberger a très souvent pris part aux débats sur la finalité et le devenir de la recherche scientifique, en exprimant une pensée très critique face à une science peu soucieuse de l’étique. Mais la fin du Titanic évoque également autre chose. C’est une œuvre sociale avec une référence très forte à la figure de l’émigrant. Enzensberger rapporte avec exactitude le pourcentage de disparus en précisant la classe dans laquelle ils voyageaient. Il est certain que le nombre de victimes montées en dernière classe fut beaucoup plus important.

Nous sommes tous embarqués sur le même navire.
Mais celui qui n’a rien ou pas grand chose coule le premier.

Hans Magnus Enzensberger

Poète, écrivain, traducteur et journaliste allemand, il né en 1929 à Nuremberg, vit actuellement à Munich. Il a étudié la littérature allemande, la philosophie et les langues aux universités de Erlangen, Fribourg, et Hambourg, ainsi qu’à la Sorbonne. Il obtient son doctorat de philosophie en 1955.
Considéré comme l’un des poètes lyriques les plus importants de la littérature allemande contemporaine, il se fait connaître dans les années cinquante et soixante avec des recueils comme Défense des loups (1957) et Landessprache (Parler allemand, 1960).
Le Groupe 47 (en allemand Gruppe 47) était un groupe d’ écrivains allemands (littérature allemande et littérature politique), créé en 1947 et dissous en 1967. Son influence sur la recréation d’une littérature germanique après la Seconde Guerre Mondiale est essentielle. Parmi les écrivains les plus prestigieux qui ont gravité autour du groupe 47 : Heinrich Böll, Ingeborg Bachmann, Günter Grass, Uwe Johnson.
Hans Magnus Enzensberger est également l’auteur d’essais critiques à l’égard du système politique et des médias allemands, ainsi que de romans (Le bref été de l’anarchie, 1972). La première de sa pièce Le naufrage du Titanic, a lieu en 1980.
De nombreux prix ont récompensé l’inépuisable activité théâtrale, poétique et romanesque de H.M. Enzensberger, entre autres le prix Georg-Büchner en 1963, le prix Heinrich-Böll en 1985, le prix Heinrich Heine en 1998 et le Prix du Prince des Asturies en 2002.

Responsable pendant dix ans de la revue Kursbuch, avant la création de sa propre maison d’édition, H. M. Enzensberger peut être considéré comme le prototype de l’écrivain moderne que rien de ce qui se passe à son époque ne laisse indifférent. Figure symbolique de la littérature allemande de l’après guerre, il est un maître du paradoxe et de l’ironie, un intellectuel du savoir humaniste et scientifique. Ses poésies révèlent une critique féroce et pleine d’amertume de la société allemande, basée sur l’opulence et une idée erronée du bien-être, de l’apparence, et de la respectabilité. Un mode de vie qui semble faire du respect de l’autre sa raison d’être, mais qui en réalité ne respecte personne, pas même elle-même.

Dossier de presse
PDF - Dossier de presse

D’après Le naufrage du Titanic de Hans Magnus Enzensberger
Adaptation et mise en Scène Massimo Dean
Création musicale et musique live Arnaud Méthivier
Jeu Alice Millet-Dussin et Erik Gerken
Création sonore Fabrice Tizon
Communication Florie Gilles
Coproduction Les Tombées de la Nuit/L’ODDC 22/Le Théâtre de Poche/Le Domaine de Tizé
Soutien
Conseil Régional de Bretagne

« Kali&co à travers les artistes qui la composent, pose comme objectif prioritaire l’univers théâtre — théâtre comme plaisir d’être sur le plateau et plaisir du jeu : la gourmandise des couleurs, des sons et des choix musicaux.

Kali&co reconnaît au sacré la capacité théâtrale de durer au-delà des idéologies plus récentes comme le fascisme ou le communisme.

Et en tant qu’hommes de théâtre, nous ne pouvons pas ne pas nous interroger sur cela. Nous devons restituer le théâtre à Hercule et à ses travaux légendaires. Comme l’Ame de Platon, le théâtre a besoin de ses travaux pour se souvenir, pour restituer un corps ailé, sa propre fraîcheur d’origine ; la source moins domestique et plus sauvage.

L’écriture contemporaine est également essentielle pour Kali&co. L’association poursuivra par conséquent ses recherches en la matière. »

Massimo Dean

12 décembre 2017

Lecture du texte
« Un jour de pluie »
D’ascanio Celestini
Lycée Bréquigny-Rennes

24 et 25 novembre 2017

Gigot Love
Bukta Paktop
Bruxelles – Belgique

3 novembre 17 décembre 2017

Résidence de création
Projet Celestini – Tome 3
Lycée Bréquigny – Rennes

23 settembre 2017

Iliade.
Uno studio di eroi quasi invincibili
Arci Aur-Ora-Piccolo Teatro
Ora-Italia

7-8-9 juillet 2017

Gigot Love
Festival « Tombées de la nuit »
Rennes

02 juillet 2017

Gigot Love
Festival « Vent de Vilaine »
15h – Pont-Réan